Tendances : les grandes villes où investir en loi Pinel aujourd’hui

D’un point de vue fiscal, il est très avantageux d’investir dans la loi Pinel pour réduire l’impôt sur le revenu dans le domaine du logement. L’emplacement assure la rentabilité dans l’investissement locatif Pinel.

Les différentes zones d’investissement en loi Pinel

Au départ, l’Etat a divisé les zones de logement en trois parties: A, B et C. La zone A est celle où la demande locative est la plus forte et la zone C est l’emplacement la moins sollicitée.

Actuellement, il existe cinq zones car la zone A et B ont été divisées en deux. Il y a donc la zone A bis, A, B1, B2 et C. Cette distinction est utilisée pour réduire les préavis de location, le prêt social d’accession location, le prêt d’accession sociale à la propriété, le prêt à taux zéro et l’investissement locatif.

Les zones les plus favorables

La première zone la plus favorable à l’investissement en loi Pinel est la zone A bis. Il s’agit des 50 villes les plus sollicitées de France. Elle comprend Paris, sa banlieue la plus proche et des villes à proximité de l’Ile-de-France. C’est l’emplacement où les tarifs sont les plus élevés: loyer très cher, grande demande locative, manque de logements. L’investissement dans cette zone ne présente aucun risque pour les investisseurs. Les prix ne cessent d’augmenter mais il y a tout de même des limites. Dans la mesure où les prix de vente sont plus élevés que dans d’autres zones, le bénéfice est plus bas. Cet emplacement est rentable à long terme et sécurisé.

La zone A offre aussi de bonnes conditions d’investissement en loi Pinel. Elle recouvre les grandes villes comme Montpellier, Marseille, Lille et Lyon le Genevois. En termes de rentabilité, cette zone est mieux que la zone A bis parce que le tarif de l’immobilier neuf y est moins cher. De plus, il y a toujours une forte demande locative et le loyer est moins coûteux.

Les emplacements moins stratégiques

La zone B1 concerne les villes non intégrées dans la zone A et A bis, à l’instar de Toulon, Grenoble, Toulouse, Rennes, Nantes et Bordeaux. Il y a aussi les villes en immobilier coûteux telles que La Rochelle, Chambéry, Bayonne, Annecy, les DOM-TOM et la Corse. La demande locative y est faible mais le tarif est plus intéressant qu’en zone A et A bis.

Les zones B2 et C sont les emplacements où l’investissement en loi Pinel est le plus défavorable. Aucune réduction d’impôt Pinel ne peut y être obtenue.

Bon à savoir sur le plafonnement Pinel
Les points clés de la défiscalisation avec la loi Pinel