Le PTZ : qui peut en bénéficier ?

Le PTZ ou Prêt à taux zéro est un crédit destiné à aider les ménages à faibles revenus à accéder à une propriété. Il permet de financer jusqu’à 40 % du prix d’une maison ou d’un appartement. Toutefois, cette financière est réservée à une catégorie d’individus bien précise. Quels sont les critères d’éligibilité au PTZ ?

Qui peut bénéficier du PTZ ?

Le prêt à taux zéro est dédié à une certaine catégorie de ménages pour les aider à se procurer leur résidence principale. Mais avant de faire une demande du PTZ, il faut que vous remplissiez toutes les conditions nécessaires à l’obtention du prêt. De prime abord, il convient de savoir que le PTZ est fait pour les personnes physiques et non pour les personnes morales telles les associations par exemple. Ensuite, vous devez être un micro-accédant. Cela veut dire que vous êtes locataire, au moins 2 ans, de votre résidence principale. Cette aide financière est réservée aux ménages modestes. En effet, l’objectif du PTZ est de permettre aux personnes à revenus faibles ou intermédiaires de devenir propriétaires de leur résidence principale. Il faut que vos ressources financières mensuelles ne dépassent pas le plafond fixé. Le montant varie selon la zone où se situe l’immobilier ou encore du nombre de personnes qui va l’habiter. Quant au montant du ptz, tout dépend de la nature de la maison ou de l’appartement, du prix global de l’immobilier et bien sûr de sa situation géographique. Pour un logement neuf se trouvant dans les zones A et B1, le PTZ peut financer jusqu’à 40 % de l’achat, contre 20 % pour les biens en zones B2 et C. Si vous souhaitez connaître le ptz documents à fournir, cliquez sur ce lien.  

Quels logements sont éligibles au PTZ ?

Outre les conditions basées sur les revenus du ménage, il convient aussi de savoir que tous les logements ne permettent pas d’obtenir le PTZ. En général, la demande d’un crédit à taux zéro est réservé au financement de l’achat d’un programme neuf. Le but de ce projet est en effet de permettre aux ménages modestes et intermédiaires d’accéder à un logement neuf. Celui-ci peut se situer en zone Abis, A B1, B2 ou C. Vous pouvez quand même prétendre de cette aide financière pour acheter un bien immobilier ancien à condition de respecter un certain nombre de critères. Tout d’abord, il faut qu’il se trouve dans des zones B2 et C. Autrement dit, les programmes anciens dans les zones Abis, A et B1 ne sont pas éligibles au ptz. Ensuite, l’immobilier a besoin de travaux de rénovation énergétiques dont le but est de réduire la consommation d’énergie annuelle au moins 331 kWh/m². Enfin, il est possible d’obtenir un prêt à taux zéro pour financer un projet de transformation d’un local professionnel comme le bureau ou la grange en une maison sociale.

Quid du remboursement d’un PTZ ?

Comme il s’agit d’un prêt, le PTZ doit être remboursé. Reste à savoir quand et comment se fait le remboursement d’un prêt à taux zéro. Tout dépend des revenus du ménage qui en fait la demande, de l’emplacement du logement, mais également du nombre des occupants. Qu’il s’agisse d’un programme neuf ou ancien, le remboursement d’un PTZ doit se faire en deux temps. Durant la phase dite « différé », l’emprunteur ne doit pas encore rembourser le prêt qu’il a contracté. Cette période peut être de 10 ans, 12 ans ou encore 15 ans. Cela dépend de son revenu. Bien sûr, vous devez payer les autres prêts en complément du PTZ. Ensuite, vous remboursez une échéance chaque mois. Autrement dit, la procédure se déroule comme un emprunt classique.

 

Comment obtenir un avis de valeur ?
Rechercher des biens immobiliers à Détroit