Le promoteur immobilier : un acteur polyvalent

promoteur immobilier

De nombreuses professions entrent en jeu dans le cadre d’un projet de construction ou d’achat immobilier dans le neuf ou dans l’ancien à Bordeaux, quel que soit le type de logement en question. Parmi celles-ci, le promoteur immobilier est devenu un acteur polyvalent et indispensable pour tout programme immobilier en Gironde. La prestation d’un tel expert permet en effet de mener à bien tout projet de nouvelle construction ou de rénovation d’un bâtiment privé ou professionnel.

Le métier d’un promoteur immobilier en quelques mots

Parmi les interlocuteurs et les acteurs majeurs dans tout programme immobilier en Gironde, le promoteur y tient une place importante. Son statut particulier lui confère en effet des compétences variées et multiples. Dans la majeure partie des cas, le promoteur à Bordeaux occupe la place d’un maître d’ouvrage dans un projet de construction immobilière. De ce fait, les étapes de la réalisation du logement, du début jusqu’à la livraison des clés, se reposent entièrement sur ses épaules. C’est ce qui fait de lui le premier responsable des risques encourus tout au long des travaux.

Du début jusqu’à la fin du chantier, il conduit les opérations jusqu’à la livraison du bien en passant par les stratégies de commercialisation sur le marché. Par ailleurs, le promoteur immobilier intervient aussi sur de différents secteurs d’activité tels que la construction des logements, des hôtels, des bureaux, des locaux industriels et commerciaux, des résidences secondaires, des parcs d’activités, etc. Cependant, les logements à titre locatif représentent près de 85 % des projets des promoteurs dans la ville bordelaise. Pour information, un maître d’ouvrage n’est pas forcément un promoteur. Par contre, ce dernier doit obligatoirement être un maître d’ouvrage.

Le statut professionnel d’un promoteur immobilier

Le promoteur à Bordeaux ou dans d’autres villes de l’Hexagone peut être une personne morale ou physique. Dans ce cas, il s’agit généralement d’une entreprise spécialisée dans la promotion immobilière. Elle regroupe donc de nombreux promoteurs associés, qui ont des activités professionnelles très encadrées.

En principe, le promoteur immobilier a le statut d’un maître d’ouvrage. Son attribution est administrée par l’article 1831-1 du Code civil. Ce dispositif définit que le promoteur doit réaliser le programme de construction en fonction des tarifs et des termes indiqués dans le contrat de promotion immobilière.

Mis à part cela, la vente d’un bien immobilier neuf est régie par le dispositif en vigueur sur l’acquisition en VEFA (Vente en l’État de Futur Achèvement ou Vente sur Plans). Cette loi définit avec précision les responsabilités d’un promoteur immobilier vis-à-vis de l’investisseur et acquéreur. Pour s’informer davantage sur le statut professionnel d’un promoteur se trouvant dans la ville de Bordeaux par exemple, il suffit de consulter son site internet. Sur cette plateforme, le promoteur doit obligatoirement indiquer son statut au grand public afin de prouver sa fiabilité et son professionnalisme.

Les obligations et responsabilités d’un interlocuteur

De l’analyse du marché à la vente et à la remise de clés du bien immobilier, le promoteur à Bordeaux a plusieurs responsabilités et obligations dans la concrétisation d’un projet de construction immobilière. Avant tout, cet acteur polyvalent envisage l’opportunité et la faisabilité d’un programme immobilier en Gironde. Il définit avec précision la stratégie et l’offre commerciale. Par la suite, il doit aider l’investisseur à trouver des moyens de financements indispensables à la réalisation de son projet.

Après, le promoteur recherche le site qui correspond exactement aux besoins de l’acquéreur et procède à la réalisation du projet immobilier. En tant que pilote principal de l’ouvrage, le promoteur rassemble les professionnels indispensables à sa conception et sa livraison. En général, une trentaine d’experts est nécessaire pour la concrétisation d’un projet de construction immobilière, on peut citer entre autres les géomètres-experts, les architectes, les banques, les bureaux d’études, les entreprises SAV, les notaires, etc. 

5 erreurs à ne pas commettre lorsque l’on investit dans l’immobilier
La location courte durée, une alternative intéressante ?