Crowdfunding ou SCPI : quel est le meilleur investissement immobilier ?

L’investissement immobilier est une entreprise complexe. Souvent, les gens pensent à mal qu’il est simplement question d’achat de biens immobiliers. Pourtant, il existe deux grandes alternatives de placement : la SCPI et le fameux crowdfunfing immobilier. Un investisseur veillera à peser le pour le contre entre ces deux possibilités d’investissement. Chacun possède des caractéristiques qui font pencher la balance. Il existe ainsi des différences significatives et des subtilités à aborder pour décider.

Qu’est-ce qu’on entend par SCPI ou Société Civile de Placement immobilier ?

L’investisseur qui effectue un placement en SCPI n’est pas techniquement le propriétaire du ou des biens immobiliers. Toutefois, il possède des parts dans un parc immobilier après avoir choisi méticuleusement les biens qu’ils jugent avantageux. Il est actionnaire dans la société de gestion et entreprend la sélection des locataires et de l’aspect administratif. En contrepartie, l’investisseur reçoit des dividendes sur l’ensemble des loyers, mais également aux charges encourues. Les sommes placées sont nettement inférieures à un achat classique. Il s’agit d’une excellente opportunité pour se constituer rapidement un capital. Choisir entre crowdfunding ou SCPI est ardue. La SCPI fiscale et la SCPI d’entreprisse sont les deux formes connues qui de SCPI qui attirent le plus d’investisseurs. Pour un placement fiable, choisissez ainsi d’investir sur nantesimmo9.com.

Qu’est-ce qu’on définit par crowdfunding immobilier ?

Ce concept s’éloigne significativement du SCPI. Portant également l’appellation « financement participa t-il », il s’agit d’une technique de placement très récemment apparue. Des levées de fonds sont réalisées par un groupement d’investisseurs. Ces fonds permettront de financer un projet de constructions ou une grande acquisition de biens immobiliers, grâce un site internet. La plateforme met en relation l’ensemble des acteurs du projet. Ainsi, le promoteur immobilier devra rechercher des fonds propres auprès d’investisseurs particuliers. Ces fonds représentent 20 % de la somme totale nécessaire pour le projet. Il pourra ainsi librement financer la différence via des prêts immobiliers. C’est une première piste dans le choix entre crowdfunding ou SCPI.

SCPI et crowdfunding immobilier

Que ce soit crowdfunding ou SCPI, les deux produits possèdent des similitudes. Malgré cela, leurs structures offrent des perspectives d’investissement opposées. Toutefois, dans le point de vue de l’investisseur, la finalité reste le même. Dans les deux cas, il n’aura pas à acheter directement le bien immobilier. En investissant dans une SCPI, il acquiert une part de la société. En revanche, investir dans un programme de crowdfunding immobilier signifie que la même occasion il prend une part des dettes. Même si le wrowdfunding semble plus risqué, son rendement annuel se fixe autour de 12 % contre seulement 4,5 % pour la SCPI. Êtes-vous prêt à prendre le risque ou préférez-vous jouer la carte de la sécurité ?

Comment optimiser sa gestion locative ?
Quels avantages à investir des SCPI en assurance vie ?