Comment bien choisir son programme immobilier pour investir en toute sécurité ?

programme immobilier

L’investissement immobilier est certes moins risqué qu’un placement immobilier. Toutefois, la rentabilité peut fortement varier selon le type de bien sélectionné et la localisation géographique. Pour faire un choix éclairé, il faudrait prendre en compte quelques facteurs. Voici quelques conseils utiles pour optimiser le rendement de votre projet et investir en toute sécurité.

Pourquoi investir dans un programme immobilier neuf ?

En optant pour un programme immobilier neuf, vous serez déchargé de toutes les démarches administratives. De plus, le suivi des travaux est assuré par le promoteur immobilier. C’est d’ailleurs une solution moins onéreuse par rapport à l’achat d’un terrain, car il faut également prévoir la construction d’un logement. Les dépenses sont aussi maîtrisées. En outre, les frais de notaire sont réduits à 3 % au maximum alors que dans l’ancien, le coût peut monter jusqu’à 8 % de la valeur du bien immobilier neuf.

Les maisons neuves sont aussi plus faciles à louer. L’aménagement est optimisé et les équipements suivent les normes en vigueur garantissant aux occupants une économie d’énergie considérable et un confort optimal. Investir dans l’immobilier permet d’ailleurs de préparer sa retraite et de compléter ses revenus.

En outre, le neuf est vendu avec plusieurs garanties à l’instar de la garantie biennale, décennale et de parfait achèvement. Elles couvrent les malfaçons et les défauts de construction. En plus de cela, vous profitez d’une exonération de taxe foncière pendant les deux premières années. Enfin, grâce à la loi Pinel, vous pouvez réduire vos impôts jusqu’à 21 %.

Quel type programme neuf choisir ?

Sur le marché de l’immobilier locatif, les appartements et studios de petite taille et de taille moyenne sont les plus recherchés. Ils sont d’ailleurs faciles à louer. Cependant, le taux de rotation des locataires est élevé, car les cibles sont principalement des jeunes et des étudiants. En revanche, un logement neuf d’une surface plus importante offre un rendement réduit, mais garantit une meilleure stabilité.

Il faut également tenir compte de la localisation géographique. Les résidences situées dans le centre-ville et proches des commodités sont les plus prisées. Pour optimiser les rendements locatifs, misez sur un programme implanté dans un quartier coté. L’idéal, c’est de mener une petite enquête pour accéder à la liste des lieux où la demande locative est plus importante. Si vous voulez profiter d’une réduction fiscale, il faut opter pour une zone éligible à la loi Pinel.

VEFA ou achat clé ou main : quelle solution choisir ?

Dans le cadre d’une acquisition dans le neuf, vous avez deux options. L’achat d’un bien déjà achevé est recommandé si votre projet est urgent. Après la signature de l’acte authentique, vous pouvez le mettre en location dans l’immédiat et percevoir des revenus réguliers. De plus, vous pouvez visiter la maison pour déterminer si les caractéristiques correspondent réellement à vos attentes ou non. Le processus de vente est similaire avec celui dans l’ancien. Dans un premier temps, vous passez à la signature du compromis de vente. Puis, la transaction est finalisée par un acte de vente.

L’achat en VEFA ou sur plan, que l’on appelle également vente en l’état futur d’achèvement, consiste à réserver une maison avant ou pendant la construction. Le promoteur s’engage à mettre sur pied un modèle conforme au plan. L’acte de vente mentionne le prix, le descriptif du logement… Le prestataire est le chef d’orchestre qui assure le suivi du chantier et garantit la livraison dans les délais convenus. Il faut noter que le paiement se fait au fur et à mesure selon l’avancement des travaux.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Si vous envisagez d’acquérir un programme neuf, sélectionnez minutieusement votre promoteur. Dans un premier temps, visitez sa page pour évaluer la qualité de ses services. Vous pouvez aussi parcourir les témoignages en ligne pour trier facilement les différents acteurs du secteur. De même, contactez les références pour connaitre le professionnalisme et le sérieux du prestataire ayant attiré votre attention. Il est également nécessaire de visiter quelques chantiers en cours et maisons déjà achevés pour vous faire votre propre opinion sur ses capacités.

Ensuite, faites le point sur les descriptives du programme immobilier qui vous a séduit. Pour cela, renseignez-vous sur la qualité des matériaux de construction et des équipements, les services inclus, les frais annexes, la surface, le plan… Puis, visitez votre futur logement pour étudier l’attractivité de l’emplacement et analyser l’environnement autour (commodité se trouvant à proximité, voisinage, nuisance sonore, etc.). Aussi, il est conseillé de demander un Plan Local d’Urbanisme ou PLU auprès de la mairie pour connaitre les nouvelles constructions prévues et les programmes en cours.

Au moment de la signature de l’acte authentique, lisez minutieusement les clauses. Si vous optez pour un achat sur plan, il faudrait d’abord signer un avant-contrat ou un contrat de réservation. Le dépôt de garantie représente au maximum 5 % de la valeur de l’immobilier. Lors de la remise des clés, inspectez chaque recoin pour repérer les moindres anomalies et les prestations non conformes. En cas de défaut de construction ou d’imperfections, il faut le notifier rapidement au promoteur. En tout cas, un investissement locatif est un projet d’envergure demandant une mûre réflexion. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel de l’immobilier pour échapper aux pièges.

Comment bien vendre son bien immobilier ?
Les différents types de programmes immobiliers neufs