Achat et vente de pharmacies dans les meilleures conditions

pharmacie

En général, les pharmacies nouvellement implantées présentent un meilleur taux de pérennité dans le secteur du commerce. En effet, elles assurent le commerce de proximité sur des produits incontournables et recherchés par la population. Ces établissements  ont donc conservé depuis longtemps le monopole de la distribution de certains produits médicaux et des médicaments. De ce fait, il est constaté un accroissement du nombre de pharmaciens qui se lancent dans l’ouverture de leur propre officine grâce à cet avenir radieux que promet le secteur. Pour se lancer donc, il est important de connaître les conditions et le fonctionnement des transactions de pharmacies.

Comment acheter une pharmacie dans les meilleures conditions ?

D’une part, il est essentiel d’être préparé et surtout bien accompagné dans un projet d’achat pharmacie. Durant ce processus, il est important de se sentir bien dans l’officine de pharmacie que vous projetez d’acquérir et que l’emplacement vous convient parfaitement et aux valeurs que vous voulez transmettre. À part cela, le prix d’achat doit être proportionnel à l’apport que vous pouvez contribuer. Le choix du statut juridique de l’officine est également un passage obligé lors de la définition du projet et constitue d’ailleurs une étape très importante qu’il faut étudier avec précision. En effet, le fonctionnement de l’établissement, la responsabilité du chef d’entreprise ou des associés, le régime fiscal et social de la pharmacie et de son ou ses propriétaire(s), etc. sont conditionnés par la forme d’exploitation. D’autre part, il convient d’étudier minutieusement les atouts et les contraintes de l’investissement et surtout les résultats financiers s’il s’agit d’une reprise. Est-ce que l’officine est facilement accessible ? Est-ce qu’elle est mise en avant au niveau de son emplacement ? Comment est la concurrence dans le quartier ? Avant d’acheter, ces points sont à prendre en compte. Bref, il faut toujours garder en tête que le but d’un investissement dans le commerce est d’effectuer le meilleur chiffre d’affaires. Ainsi, il ne faut pas hésiter à solliciter les conseils des professionnels sur pod.fr

Vendre une pharmacie dans les meilleures conditions 

Pour éviter les erreurs, le respect de toutes les procédures est important lors d’une vente pharmacie. De plus, le propriétaire doit maîtriser le marché de cession des officines afin de bien céder ses parts sociales ou son fonds de commerce. En effet, la spécificité de la législation pharmaceutique implique un formalisme spécial et certaines particularités dans la démarche de vente d’une officine de pharmacie. Informer ses collaborateurs et ses salariés du projet de vente fait partie des règles auxquelles le vendeur doit se conformer. Ensuite, l’établissement doit subir un audit fiscal afin de connaître précisément les conséquences juridiques du projet. La valeur de dépôt au regard de l’EBE doit également être estimée par le titulaire. Afin de profiter d’un régime fiscal adéquat, il convient de déterminer toutes les modalités de vente avec les acquéreurs avant de négocier le prix de l’officine. Concernant la cession d’officine, il est particulièrement recommandé de recourir aux différents services d’un notaire spécialisé pour réussir la vente. En effet, cela permet d’être accompagné sur l’aspect fiscal et juridique et d’éviter les éventuels problèmes lors de l’exécution des différentes démarches. De plus, l’audit complet effectué par le professionnel permet de fixer le prix des fonds convenablement.

L’encadrement d’un professionnel dans la vente ou l’achat de pharmacie

Au cours de ces dernières années, la transaction d’officines de pharmacie a largement évolué. Actuellement, il existe des cabinets spécialisés dans les transactions pour accompagner les clients à la vente comme à l’achat de pharmacie. D’une part, ces professionnels avec leurs équipes assurent non seulement l’encadrement des démarches administratives et bancaires, mais garantissent également de présenter des acquéreurs solvables lors d’une vente. Par ailleurs, ils effectuent l’étude de l’environnement commercial et médical, l’analyse des capitaux restants après fiscalité, les études de rentabilité et des rations économiques, etc. De plus, ils sont les mieux placés pour assurer dans les meilleures conditions la cession de la pharmacie notamment l’accompagnement juridique, la recherche d’acquéreur et l’évaluation du prix de cession. D’autre part, ils sont des bons conseillers pour ceux qui ne sont pas du tout familiers avec le marché de l’achat de pharmacie, de parts sociales ou de fonds de commerce d’officines mais qui envisagent d’acquérir une pharmacie. Un professionnel va s’assurer d’accompagner l’acheteur depuis la recherche de l’officine correspondant à son projet jusqu’au transfert de propriété à son nom.

A qui confier la réalisation de votre projet immobilier ?
Choisir son promoteur immobilier : quelques conseils !